B i o g r a p h ie / Biography

 

Céline MATA demeure une figure incontournable par sa personnalité artistique et humaine hors du commun, et sa musicalité rare et sensible.  

Digne héritière de l'école française de harpe mondialement reconnue, elle est réputée et recherchée pour son jeu virtuose,  régalant son auditoire de sa sonorité authentique et chaleureuse, et de son touché unique.

Régulièrement Invitée à jouer en soliste avec différents orchestres (comme l'Orchestre Bernard Thomas, l'Orchestre de Picardie, l'Orchestre du Sud-Essonne, l'Orchestre Philarmonique de l'Oise, l'Orchestre de chambre Opus 60), Céline est amenée à partager la scène avec de grands Artistes comme le quatuor Joachim, Vincent Lucas, Franck Masquelier, les Chœurs de Radio France.

 

Elle se produit en concert à travers la France et l'Europe, dans des salles prestigieuses et des théâtres ; au sein de différents Festivals comme "Musique en Vercors", "Harpe en Avesnois", "Les Automnales de la Harpe", "Les Baladines Automnales".

Musicienne d'orchestre, elle est invitée par des orchestres nationaux: Orchestre de Picardie, Orchestre de l'Opéra de Rouen, Orchestre National d'Ile de France, Orchestre de Bretagne, Orchestre Poitou-Charentes, , Orchestre Bernard Thomas.

Chambriste appréciée et recherchée, céline croit en "l'amitié musicale".

Ainsi elle collabore depuis de nombreuses années:

- Avec le Quatuor Joachim, en formant le "Quintette Mélisande" avec le flûtiste Vincent Lucas. Ce quintette va bientôt sortir son premier CD.

- Avec Franck Masquelier à la flûte et Jocelyne Lucas à la voix, ils forment le "Trio Adonis" avec un programme "jardins en'chantés" et "Viva l'Opéra",

- Avec Xavier Jaillard, auteur, comédien et grand chancelier de l'Académie Alphonse Allais, ils forment un duo détonant pour le spectacle "Ce qui me fait rire, ce qui me fait pleurer".

- Elle créée en 2009 l'ensemble Buenavist'harpe. De Versailles aux Barrios cubains, sa harpe et cet ensemble unique vous emmènent découvrir la musique latino américaine dans toute sa diversité.

- Avec deux chanteuses lyriques, Clémence Gégauff et Agnès Loyer, elle forme un trio lyrico-comique dans le spectacle "Ah! l'amour...".

 

Désireuse d'encourager la création musicale contemporaine, elle est à l'origine de la commande du Festival "Harpe en Avesnois", pour la création mondiale le 5 Mars 2017 de l’œuvre "Pourquoi" de Vincent Michel.  Cette œuvre profonde et émouvante écrite pour cor, harpe, récitant et bande électroacoustique s'appuie sur des textes de Voltaire sur la Tolérance et l'Humanisme.

Elle devient l'interprète favorie de Dominique Probst pour son oeuvre orchestrale "l'Ile de Lumière". Cette oeuvre dédiée à son ile, l'Ile de Ré, fera partie d'un CD regroupant toute l'oeuvre du compositeur: "Ba[l]ades" sorti en 2012 chez "continuo classics". L'Ile de Lumière sera enregistrée au théâtre Impérial de Compiègne avec l'orchestre de Picardie, sous la direction d'Olivier Holt.

Elle est également la première harpiste à avoir enregistré les pièces "Paysages Celtiques" arrangées pour harpe et composées par le guitariste breton: Marc le Gars. Depuis, ils collaborent à l'agrandissement du répertoire celtique de la harpe. Marc Le Gars est édité chez Soldano et Henri Lemoine.

Avec ses amis Franck Masquelier et Jocelyne Lucas, Elle est directrice artistique du Festival qu'ils ont créés: "Les Baladines Automnales".

Elle participe à de nombreux enregistrements de disque et représentations télévisuelles. Elle enregistre son premier CD en 2004 en duo, un répertoire original pour Cor et harpe avec le super soliste de l'Orchestre National de France.

Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Céline a bénéficié de l'enseignement de grands professeurs comme Marie-Claire Jamet, Germaine Lorenzini, Dominique Demogeot, et Marielle Nordmann.

Cette dernière va d'ailleurs faire beaucoup pour Céline:

Elle devient, grâce à son soutien et à ses encouragements, lauréate de fondations prestigieuses : Nadia et Lili Boulanger et Lily Laskine, lui permettant d'obtenir une bourse unique, qui l'aidera à financer l'achat de son premier instrument.

Elle bénéficiera également du soutien de la fondation de Tarrazzi, organisme soutenant de jeunes musiciens dignes d'estime et d'intérêt.

Titulaire du DE de harpe, elle est professeure aux Conservatoires du Raincy et de Sevran (CRD-93), à Etampes (CRI-91), ainsi qu'au conservatoire du Chesnay, et au Carré des Arts (78).

Céline joue une harpe de concert Salvi modèle "Arianna", ainsi qu'une harpe Lyon and Healy "style 23" de 1926.


 

 

 

 

A worthy heir to the world-renowned French harp school, Céline MATA remains an essential figure, as much for her unusual artistic and human personality, as for her rare and sensitive musicality.

Renowned and sought after for its virtuoso playing, it delights its audience with its authentic and warm sound, and its unique touch.

Regularly invited to play as a soloist with different orchestras, such as the Bernard Thomas Orchestra, the Picardy Orchestra, the Sud-Essonne Orchestra, the Oise Philharmonic Orchestra, the Opus 60 Chamber Orchestra, Céline est brought to share the stage with great Artists like the Joachim quartet, Vincent Lucas, Franck Masquelier, the Choirs of Radio France.

She performs in concert across France and Europe in prestigious halls and theaters; within different Festivals like "Musique en Vercors", "harpe en Avesnois", "Les Automnales de la harpe", "Les Baladines Automnales".

orchestra musician, she has been invited by national orchestras: Picardy Orchestra, Rouen Opera Orchestra, Ile de France National Orchestra, Brittany Orchestra, Poitou-Charentes Orchestra,, Bernard Thomas Orchestra.

appreciated and sought after chamber musician, Céline believes in "musical friendship". So she has been collaborating for many years:

- With the Joachim Quartet, forming the "Mélisande Quintet" with the flutist Vincent Lucas. This quintet will soon release its first CD.

- With Franck Masquelier on flute and Jocelyne Lucas on voice, they form the "Trio Adonis" with a program "jardins en'chantés" and "Viva l'Opéra",

- With Xavier Jaillard, author, actor and grand chancellor of the Alphonse Allais Academy, they form an explosive duo for the show "What makes me laugh, what makes me cry".

- With two lyric singers, Clémence Gégauff and Agnès Loyer, she forms a lyrico-comic trio in the show "Ah! Amour ...".

- She created in 2009 the Buenavist'harpe ensemble. From Versailles to the Cuban Barrios, his harp and this unique ensemble take you to discover Latin American music in all its diversity.

Eager to encourage contemporary musical creation, she is at the origin of the commission for the Festival "Harpe en Avesnois", for the world premiere on March 5, 2017 of the work "Pourquoi" by Vincent Michel. This deep and moving work written for horn, harp, reciter and electroacoustic tape is based on texts by Voltaire on Tolerance and humanism.

She becomes the favored interpreter of Dominique Probst for his orchestral work "Ile de Lumière". This work dedicated to his island, Ile de Ré, will be part of a CD gathering all the composer's work: "Ba [l] ades" released in 2012 at "continuo classics". The Isle of Light will be recorded at the Imperial Theater of Compiègne with the Picardy orchestra, under the direction of Olivier Holt.
She is also the first harpist to have recorded the pieces "Celtic Landscapes" arranged for harp and composed by the Breton guitarist: Marc le Gars. Since then, they have collaborated in the expansion of the Celtic repertoire of the harp. Marc Le Gars is published by Lemoine.

With her friends Franck Masquelier and Jocelyne Lucas, she is the artistic director of the Festival they have created: "Les Baladines Automnales".

She has participated in numerous recordings of recordings and television performances. She recorded her first CD in 2004 as a duet, an original repertoire for Horn and harp with the super soloist of the National Orchestra of France.

A graduate of the Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Céline benefited from the teaching of great teachers such as Marie-Claire Jamet, Germaine Lorenzini, Dominique Demogeot, and Marielle Nordmann.

The latter will also do a lot for Céline:

She became, thanks to her support and encouragement, winner of prestigious foundations: Nadia and Lili Boulanger and Lily Laskine, allowing her to obtain a unique grant, which will help her finance the purchase of her first instrument.

It will also benefit from the support of the Tarrazzi foundation, an organization supporting young musicians worthy of esteem and interest.

Holder of the DE of harp, she is a professor at the Conservatories of Raincy and Sevran (CRD-93), in Etampes (CRC-91), as well as at the Conservatory of Chesnay, and at the Carré des Arts (78).

Céline plays a Salvi concert harp model "Arianna", as well as a Lyon and Healy harp "style 23" from 1926.